Politique de retours et échanges

Notre politique dure 14 jours. Si plus de 14 jours se sont écoulés depuis votre achat, nous ne pouvons malheureusement offrir d’échange.

Pour pouvoir être retourné, votre article doit être inutilisé et dans l’état où vous l’avez reçu. Il doit aussi être dans son emballage d’origine. S’il est cassé, une photo peut nous suffire : envoyer un mail à info @ carrelight.com avec l’objet de votre demande, et nous vous renverrons à nos frais, un produit similaire.

Nous ne procèderont à un échange que si l’article reçu est cassé ou endommagé.

Nous ne remplaçons que les articles initialement défectueux ou endommagés. Si vous devez remplacer le vôtre par le même article, adressez-nous un e-mail à info@carrelight.com et envoyez votre article à : La Manche Miniature, La Pallière, Blainville-sur-Mer, 50560, France.

Expédition
Pour retourner votre produit, vous devez l’envoyer à l’adresse postale suivante : La Manche Miniature, La Pallière, Blainville-sur-Mer, 50560, France.

Les coûts d’expédition liés au retour de votre article sont à votre charge. Ils ne sont pas remboursables. Si vous recevez un remboursement, le coût d’expédition du retour en sera déduit.

Selon l’endroit où vous vivez, le délai de réception de votre produit échangé peut varier.

Si vous expédiez un article d’une valeur supérieure à 75 €, nous vous recommandons d’utiliser un service de suivi d’expédition ou de faire assurer votre envoi. Nous ne garantissons pas que nous recevrons l’article retourné.

Taxes & TVA

Les produits vendus sur ce site ne sont pas assujettis à la TVA*. En effet, à compter du 1er juillet 2021, les ventes à distance réalisées entre professionnels et particuliers sont donc taxables dans le pays d’arrivée lorsque le vendeur a réalisé des ventes à distance vers les pays de l’Union européenne pour un montant qui dépasse le seuil global de 10 000€. Ce qui n’est pas atteint par le petit atelier de La Manche Miniature.

Les plateformes en ligne devront obéir à de nouvelles règles en matière de TVA. Les plateformes seront présumées avoir acquis et livré les biens dès lors qu’elles facilitent les ventes à distance. Elles deviennent redevables de la TVA au 1er juillet 2021 pour les ventes à distance de biens importés dont la valeur d’envoi ne dépasse pas 150€ pour un non-assujetti, ce qui est le cas de nos objets.

*Exonération de TVA, article 262 ter, I du CGI